Avertir le modérateur

08/12/2008

Robert Mugabe dans Google News Archives

Mugabe1.jpegQue nous révèlent les archives d'actualités de Google sur le cas du président très contesté du Zimbabwe (Afrique Australe) Tsvangirai1.jpegRobert MUGABE ? Pour le savoir, j'ai analysé pour vous les résultats renvoyés par Google News Archive Search (francophone) en réponse à la requête "ROBERT MUGABE" concernant les 10 dernières années (1999-2008).

Le graphique ci-après permet de suivre l'évolution sur une décennie (1999-2008) des taux d'occurence de six groupes de références sémantiques associés à l'évocation du nom du président du Zimbabwe, Robert MUGABE. Ces groupes de références sémantiques sont : "crises conflits", "fermiers foncier", "USA Royaume-Uni", "institutions internationales", "opposion politique" et "sanctions".

robert_mugabe_sur_google_news_archives_(1999_-_2008)(2).png

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !
Trois observations :

1. Très clairement, depuis une décennie, l'évocation dans les actualités francophones du nom "Robert MUGABE" rime avec "crises et conflits".

2. La période 1999 à 2002, est marquée par la prégnance d'une crise liée à une réforme agraire voulue et imposée par MUGABE. Pour rappel, le 6 avril 2000, malgré le rejet, à la suite d'un référendum, d'une nouvelle constitution incorporant notamment une réforme agraire avec des expropriations sans compensation, Robert MUGABE va exproprier la plupart des fermiers Blancs dont dix trouveront la mort lors de violentes manifestations. Cette crise foncière a suscité l'indignation et la condamnation d'abord de Londres et des Etats-Unis, puis de la communauté internationale et a plongé le Zimbabwe dans la pénurie alimentaire la plus grave dans l'histoire du pays.

3. La période 2007 à 2008, est marquée par une crise politique (avec un pic du groupe sémantique "opposition politique"). Cette crise politique, on le voit bien, interpelle fortement la communauté internationale et, en particulier, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Cette fois-ci on voit émerger un appel appuyé à des "sanctions". Pour rappel, en mars 2007, l'opposition politique tente de manifester en particulier contre l'intention du président Robert MUGABE de se présenter à un nouveau mandat (le sixième) en 2008 et pour dénoncer la crise sociale, économique et politique que connaît le Zimbabwe depuis l'an 2000. Conséquence, la police arrête 50 militants (dont le chef de file du Mouvement pour un Changement Démocratique - MDC, Morgan TSVANGIRAI) qui seront passés à tabac. Une militante du MDC est même tuée par balles. Les élections présidentielles, municpales et législatives du 29 mars 2008 se déroulent dans un contexte économique, politique et social très tendu. Finalement, pour aller vite, dans ce climat de violences, bien que vraisemblement majoritaire dans le pays, mais soucieux de protéger ses partisans menacés de représailles sanglantes, Morgan TSVANGIRAI décide à cinq jours du 2ème tour de l'élection présidentielle de boycotter celle-ci, permettant ainsi à son rival Robert MUGABE d'être réélu. Fin de l'épisode ? Bien sûr que non ! Dès le 23 juin 2008, par une résolution non contraignante, le Conseil de sécurité de l'ONU condamnait la crise politique au Zimbabwe, accusant spécifiquement le "comportement du gouvernement" d'avoir "dénié à ses opposants politiques le droit de faire librement campagne" et rendu impossible, par ses violences et restrictions, "la tenue d'une élection libre et équitable". Le Secrétaire Général de l'ONU Ban Ki-Moon estime que les élections ne reflètent pas la volonté du peuple zimbabwéen. Les Etats-Unis d'Amérique et l'Europe considèrent que la victoire de Robert MUGABE est usurpée et réclament la mise au banc d'un "régime illégitime". Les Chefs d'Etats africains, quant à eux, réunis lors du Sommet de l'Union africaine à Charm el-Cheikh reconnaissent que  "le scrutin au Zimbabwe n'a pas été conforme aux normes de l'Union africaine sur des éléctions démocratiques", dénoncent les violences et l'absence "d'accès équitable aux médias publics" et en appellent à un partage du pouvoir entre Robert MUGABE et Morgan TSVANGIRAI dans un gouvernement d'union nationale.

Aux dernières nouvelles de l'AFP, avec l'aggravation de la crise économique et humanitaire au Zimbabwe (une épidémie de choléra a déjà fait près de 600 morts au Zimbabwe), les pays occidentaux intensifient la pression internationale sur le président zimbabwéen. Le président français Nicolas SARKOZY vient d'ajouter sa voix à celles de la Secrétaire d'Etat américaine Condoleezza RICE, du premier ministre britanique Gordon BROWN, du diplomate en chef de l'Union européenne Javier SOLANA, pour réclamer le départ de Robert MUGABE accusé de prendre son peuple en otage.

Tout acte de communication fait implicitement présomption de sa propre pertinence :

« Demandant l’attention d’autrui, tout communicateur donne à entendre que son message est pertinent. La tâche du destinataire est alors de construire une interprétation du message propre à confirmer cette présomption de pertinence. » (Sperber et Wilson. Relevance : Communication and Cognition 1986)

Chers amis internautes, à vos claviers donc ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Cet article est libre de droit. Mais je compte sur votre bienveillance pour citer mon blog (pointer vers moi) en cas de reprise totale ou partielle de son contenu. Merci beaucoup !

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

http://www.wikio.fr

Nombre total de Visiteurs uniques du site depuis Février 2008


Afrigator

Commentaires

Que de bonnes analyses. Site efficace et intelligent. Bon courage et merci pour vos articles !

Écrit par : R. Dumont | 14/12/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu