Avertir le modérateur

14/12/2008

Bouygues et Bolloré "en Afrique" : une analyse des résultats de Google

Logo_Bollore.jpgAujourd'hui je vous propose des résultats d'analyse sémantique concernant deux grands groupes français très Logo_bouygues.gifprésents en Afrique : le Groupe Bolloré et le Groupe Bouygues. Le premier est un conglomérat qui conduit les différentes activités des entreprises dont il détient tout ou partie du capital. En 2007, le groupe employait 32232 personnes dans ses différents métiers. C'est une très ancienne entreprise familiale de près de deux cents ans qui est devenue, sous la direction de Vincent Bolloré, un groupe international. Le deuxième est un groupe industriel fondé par Francis Bouygues et dirigé par son fils Martin Bouygues. En 2006, le groupe Bouygues était implanté dans 80 pays et comptait environ 137500 collaborateurs.

Les deux corpus analysés ont été constitutés en regroupant l'ensemble des résultats de Google francophone générés en réponse aux requêtes respectives : "intitle:bolloré OR bollore afrique" et "intitle:bouygues afrique". Autrement dit, ne sont pris en compte que les résultats-Google visibles dont les titres contiennent soit "bollore ou bolloré ET afrique", soit "bouygues ET afrique".

Le graphique ci-après nous permet de visualiser les secteurs d'activités dans lesquels les deux groupes montrent de la visibilité dans les résultats de Google francophone associés à l'Afrique.

grahp1_bouygues_et_bolloré__en_afrique__une_analyse_des_résultats-google.png

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

Observations :

1. Associé à l'Afrique, Le Groupe Bouygues présente, dans les résultats de Google francophone, une "visibilité dominante" dans le secteur notamment des télécommunications et des médias, et dans une moindre mesure dans le secteur "énergie/électricité". Dans le secteur de la "construction" (immobilier et routes), Bouygues ne nous semble pas connaître la concurrence Bolloré.

2. Associé à l'Afrique, le Groupe Bolloré présente, dans les résultats de Google francophone, une "visibilité dominante" dans les secteurs du "transport" (transport maritime notamment) et de la "logistique". Dans les secteurs du "papier à cigarettes" et des "films plastiques" le Groupe Bolloré ne nous semble pas connaître la concurrence Bouygues.

Faisons un pas de plus dans l'analyse et voyons ce que nous révèle le graphique ci-après :

graph2_bouygues_et_bolloré__en_afrique__une_analyse_des_résultats-google.png

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !
Observations :

Deux logiques d'action semblent se dessiner :

1. Comparés au Groupe Bouygues, les résultats visibles de Google francophone laissent voir un Groupe Bolloré inscrit dans une logique de consolidation d'acquis et de présence "en Afrique" : les résultats de l'analyse montrent "un vouloir adossé à un pouvoir : investir, renforcer, racheter, s'implanter".  Mais, le groupe traîne une image négative, du moins si l'on se fie aux références négatives qui lui sont associées : "crimes, délits et affaires judiciaires de façon générale".

2. Comparés au Groupe Bolloré, les résultats visibles de Google francophone laissent voir un Groupe Bouygues inscrit dans une logique d'offre et de conquête de (nouveaux) marchés. D'où l'accent mis sur le "marketing" notamment (forfaits, cartes prépayées, pricing, relation clients ...) et sur des actions langagières particulières telles "offrir", "proposer", "lancer", "vendre", "chosir" et "inaugurer"'.

Tout acte de communication fait implicitement présomption de sa propre pertinence :

« Demandant l’attention d’autrui, tout communicateur donne à entendre que son message est pertinent. La tâche du destinataire est alors de construire une interprétation du message propre à confirmer cette présomption de pertinence. » (Sperber et Wilson. Relevance : Communication and Cognition 1986)

Chers amis internautes, à vos claviers donc ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Cet article est libre de droit. Mais je compte sur votre bienveillance pour citer mon blog (pointer vers moi) en cas de reprise totale ou partielle de son contenu. Merci beaucoup !

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

http://www.wikio.fr

Nombre total de Visiteurs uniques du site depuis Février 2008


Afrigator

08/12/2008

Robert Mugabe dans Google News Archives

Mugabe1.jpegQue nous révèlent les archives d'actualités de Google sur le cas du président très contesté du Zimbabwe (Afrique Australe) Tsvangirai1.jpegRobert MUGABE ? Pour le savoir, j'ai analysé pour vous les résultats renvoyés par Google News Archive Search (francophone) en réponse à la requête "ROBERT MUGABE" concernant les 10 dernières années (1999-2008).

Le graphique ci-après permet de suivre l'évolution sur une décennie (1999-2008) des taux d'occurence de six groupes de références sémantiques associés à l'évocation du nom du président du Zimbabwe, Robert MUGABE. Ces groupes de références sémantiques sont : "crises conflits", "fermiers foncier", "USA Royaume-Uni", "institutions internationales", "opposion politique" et "sanctions".

robert_mugabe_sur_google_news_archives_(1999_-_2008)(2).png

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !
Trois observations :

1. Très clairement, depuis une décennie, l'évocation dans les actualités francophones du nom "Robert MUGABE" rime avec "crises et conflits".

2. La période 1999 à 2002, est marquée par la prégnance d'une crise liée à une réforme agraire voulue et imposée par MUGABE. Pour rappel, le 6 avril 2000, malgré le rejet, à la suite d'un référendum, d'une nouvelle constitution incorporant notamment une réforme agraire avec des expropriations sans compensation, Robert MUGABE va exproprier la plupart des fermiers Blancs dont dix trouveront la mort lors de violentes manifestations. Cette crise foncière a suscité l'indignation et la condamnation d'abord de Londres et des Etats-Unis, puis de la communauté internationale et a plongé le Zimbabwe dans la pénurie alimentaire la plus grave dans l'histoire du pays.

3. La période 2007 à 2008, est marquée par une crise politique (avec un pic du groupe sémantique "opposition politique"). Cette crise politique, on le voit bien, interpelle fortement la communauté internationale et, en particulier, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Cette fois-ci on voit émerger un appel appuyé à des "sanctions". Pour rappel, en mars 2007, l'opposition politique tente de manifester en particulier contre l'intention du président Robert MUGABE de se présenter à un nouveau mandat (le sixième) en 2008 et pour dénoncer la crise sociale, économique et politique que connaît le Zimbabwe depuis l'an 2000. Conséquence, la police arrête 50 militants (dont le chef de file du Mouvement pour un Changement Démocratique - MDC, Morgan TSVANGIRAI) qui seront passés à tabac. Une militante du MDC est même tuée par balles. Les élections présidentielles, municpales et législatives du 29 mars 2008 se déroulent dans un contexte économique, politique et social très tendu. Finalement, pour aller vite, dans ce climat de violences, bien que vraisemblement majoritaire dans le pays, mais soucieux de protéger ses partisans menacés de représailles sanglantes, Morgan TSVANGIRAI décide à cinq jours du 2ème tour de l'élection présidentielle de boycotter celle-ci, permettant ainsi à son rival Robert MUGABE d'être réélu. Fin de l'épisode ? Bien sûr que non ! Dès le 23 juin 2008, par une résolution non contraignante, le Conseil de sécurité de l'ONU condamnait la crise politique au Zimbabwe, accusant spécifiquement le "comportement du gouvernement" d'avoir "dénié à ses opposants politiques le droit de faire librement campagne" et rendu impossible, par ses violences et restrictions, "la tenue d'une élection libre et équitable". Le Secrétaire Général de l'ONU Ban Ki-Moon estime que les élections ne reflètent pas la volonté du peuple zimbabwéen. Les Etats-Unis d'Amérique et l'Europe considèrent que la victoire de Robert MUGABE est usurpée et réclament la mise au banc d'un "régime illégitime". Les Chefs d'Etats africains, quant à eux, réunis lors du Sommet de l'Union africaine à Charm el-Cheikh reconnaissent que  "le scrutin au Zimbabwe n'a pas été conforme aux normes de l'Union africaine sur des éléctions démocratiques", dénoncent les violences et l'absence "d'accès équitable aux médias publics" et en appellent à un partage du pouvoir entre Robert MUGABE et Morgan TSVANGIRAI dans un gouvernement d'union nationale.

Aux dernières nouvelles de l'AFP, avec l'aggravation de la crise économique et humanitaire au Zimbabwe (une épidémie de choléra a déjà fait près de 600 morts au Zimbabwe), les pays occidentaux intensifient la pression internationale sur le président zimbabwéen. Le président français Nicolas SARKOZY vient d'ajouter sa voix à celles de la Secrétaire d'Etat américaine Condoleezza RICE, du premier ministre britanique Gordon BROWN, du diplomate en chef de l'Union européenne Javier SOLANA, pour réclamer le départ de Robert MUGABE accusé de prendre son peuple en otage.

Tout acte de communication fait implicitement présomption de sa propre pertinence :

« Demandant l’attention d’autrui, tout communicateur donne à entendre que son message est pertinent. La tâche du destinataire est alors de construire une interprétation du message propre à confirmer cette présomption de pertinence. » (Sperber et Wilson. Relevance : Communication and Cognition 1986)

Chers amis internautes, à vos claviers donc ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Cet article est libre de droit. Mais je compte sur votre bienveillance pour citer mon blog (pointer vers moi) en cas de reprise totale ou partielle de son contenu. Merci beaucoup !

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

http://www.wikio.fr

Nombre total de Visiteurs uniques du site depuis Février 2008


Afrigator

06/12/2008

Côte d'Ivoire : économie versus crises et conflits sur Google News Archive Search

GbagboSoroCompaore.jpegGoogle News Archive Search est un outil extraordinaire pour des gens (comme moi) qui aiment fouiller dans la gigantesque mémoire du Web. A travers ce moteur de recherche, vous le savez peut-être, Google a fait sauté les barrières temporelles en permettant aux internautes d'effectuer des recherches sur l'actualité mondiale remontant jusqu'au début du 20ème siècle ! Le service mixe les accès payants avec les accès gratuits d'archives d'actualités provenant de différents titres à travers le monde.

J'ai analysé pour vous les résultats renvoyés par Google News Archive Search (francophone) en réponse à la requête "côte d'ivoire" concernant les 10 dernières années (1999-2008). Pour quel intérêt ? Eh bien, suite à ma précédente note sur les crises et les conflits liés aux élections en Afrique, j'ai simplement voulu prendre l'exemple de la crise ivoirienne pour montrer comment une telle situation pouvait être dommageable, notamment sur le plan économique.

A titre indicatif, les corpus pour les 10 années regroupent pour : 1999 (413 résultats) ; 2000 (667 résultats) ; 2001 (735 résultats) ; 2002 (694 résultats) ; 2003 (654 résultats) ; 2004 (650 résultats) ; 2005 (683 résultats) ; 2006 (640 résultats) ; 2007 (721 résultats)  et enfin 2008 (692 résultats).

Le graphique ci-après présente l'évolution des groupes sémantiques "crises conflits" et "économie commerce" sur 10 ans d'actualités concernant la Côte d'Ivoire.


rci_economie_versus_crises_et_conflits_sur_google_news_archive_search.png

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

Que nous révèlent les archives des actualités ivoiriennes ?

1. D'une façon générale, depuis 2001 jusqu'à nos jours, on a parlé beaucoup plus de crises et de conflits liés aux événements socio-politico-militaires en Côte d'Ivoire que des questions liées centralement au développement économique. Pour un pays qui était considéré comme le phare dans la sous-région ouest-africaine cette donne est plus que dommageable. Combien de temps pour reconstruire et repartir de plus bel ? Lire la chronologie de la crise ivoirienne.

2. Lueur d'espoir malgré tout : à partir de 2003-2004 la référence sémantique "crises conflits" chute de façon considérable dans les archives d'actualités relatives à la Côte d'Ivoire. De sorte que l'on peut espérer avoir les deux courbes s'inverser dans le courant 2009 si l'esprit de paix et de reconciliation continue à habiter la conscience des protagonistes de cette crise. Encore faut-il tout faire pour ne pas saboter l'Accord politique signé en 2007 à Ouagadougou au Burkina Faso, cet important Accord qui pourrait enfin ouvrir la voie à une paix durable et à des élections pleinement démocratiques, ouvertes à tous les Ivoiriens. Ne pas céder donc aux fauteurs de troubles de ces derniers temps. Garder le cap et la route.

Tout acte de communication fait implicitement présomption de sa propre pertinence :

« Demandant l’attention d’autrui, tout communicateur donne à entendre que son message est pertinent. La tâche du destinataire est alors de construire une interprétation du message propre à confirmer cette présomption de pertinence. » (Sperber et Wilson. Relevance : Communication and Cognition 1986)

Chers amis internautes, à vos claviers donc ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Cet article est libre de droit. Mais je compte sur votre bienveillance pour citer mon blog (pointer vers moi) en cas de reprise totale ou partielle de son contenu. Merci beaucoup !

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

http://www.wikio.fr

Nombre total de Visiteurs uniques du site depuis Février 2008


Afrigator

02/12/2008

Afrique : quand élections riment avec conflits... dans LeMonde.fr

ViolencePolitiqTogo.jpegLes élections en Afrique riment-elles avec conflits, délits et crimes ? Pour tenter d'y répondre, j'ai analysé les archives de titres et introductions d'articles publiés dans lemonde.fr (site français d'information en ligne parmi les plus visités) sur une période allant du 01/janvier/1999 au 28/décembre/2008.

Les corpus analysés ont été constitués en recueillant les résultats fournis par le moteur de recherche interne du site en réponse à la requête "afrique" (et équivalents sémantiques pris en compte par le moteur de recherche) dans les "titres d'articles" et triés par date. Pour inscrire l'analyse dans une perspective temporelle, les corpus ont été regroupés selon cinq périodes : période 1999 et 2000 : 632 titres d'articles et leurs introductions ; période 2001 et 2002 : 520 titres d'articles et leurs introductions ; période 2003 et 2004 : 436 titres d'articles et leurs introductions ; période 2005 et 2006 : 528 titres d'articles et leurs introductions ; enfin période 2007 et 2008 : titres d'articles et leurs introductions.

Le graphique ci-après présente la courbe d'évolution du taux d'occurence du groupe sémantique "conflits, délits, crimes" comparée à celle du taux d'occurence de la référence sémantique "élections".

l'afrique_dans_lemonde_fr_une_analyse_sémantique_graphique_1.png

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !
Qu'observe-t-on ?

Eh bien, à vue d'oeil, il y a une corrélation positive entre les deux variables "conflits/crimes/délits" et "élections". Plus on parle d'élections et plus on parle de conflits, de crimes et de délits (fraudes notamment). A l'inverse, moins on parle d'élections et moins on parle de conflits, de crimes et de délits. L'analyse des fragments de documents d'archives de lemonde.fr permet donc d'affirmer qu'en Afrique, en l'état actuel des choses, "élections riment LE PLUS SOUVENT avec conflits, crimes et délits" !

Certains diront que ce résultat d'analyse ne reflète que des opinions de journalistes ou d'analystes qui en font trop sur des cas d'élections en Afrique qui tournent mal parce que c'est plus vendeur. Oui, sauf qu'il faut savoir (je viens de l'apprendre moi-même) qu'un "Groupe de Sages" créé en janvier 2007 à Addis Abeba (Ethiopie) par l'Union africaine, chargé d'impulser les efforts pour lutter contre les sources de conflits en Afrique, a fait cette année de la question des conflits liés aux élections sa principale priorité. Ce "Groupe des Sages" africains, qui a récemment tenu un atelier de deux jours sur cette problématique à Nairobi, au Kenya, est composé de cinq membres (dont deux femmes) qui représentent chacun une région africaine : M. Ahmed Ben Bella, ancien président algérien, président du Groupe, représentant l'Afrique du Nord ; M. Miguel Trovoada, ancien président de Sao Tome et Principe, représentant l'Afrique Centrale ; M. Salim Ahmed Salim, Tanzanien, ancien secrétaire général de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA), représentant l'Afrique de l'Est ; Mme Brigalia Bam, présidente de la Commission électorale indépendante de l'Afrique du Sud, représentante de l'Afrique Australe ; et Mme Elisabeth Pognon, ancienne présidente de la Cour Constitutionnelle du Benin, représentante de l'Afrique de l'Ouest.

Un deuxième graphique avant de conclure cette note. Il présente la courbe d'évolution du taux d'occurence du groupe sémantique "conflits, délits, crimes" comparée à celle du taux d'occurence du groupe sémantique "aide et assistance".

l'afrique_dans_lemonde_fr_une_analyse_sémantique_graphique_2.png

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !
Qu'observe-t-on ?

Ici, à vue d'oeil, on observe plutôt une corrélation négative entre les deux variables "conflits/crimes/délits" et "aide assistance". Pour dire les choses rapidement et de façon un peu provacatrice, c'est "après les conflits liés aux élections, l'appel à l'aide et à l'assistance pour se relever" ! Telle semble être la triste loi de l'enchaînement des évènements socio-politiques en Afrique qu'il faut nécessairement briser.

La récurrence des délits, conflits et crimes (parfois avec mort d'hommes, de femmes et d'enfants) liés aux élections menace, reconnaissons-le, la soif de démocratie des populations africaines. C'est pourquoi il faut saluer et encourager la réflexion thématique sur les crises et les tensions liées aux élections lancée par ce "Groupe des Sages" dans le cadre des efforts de prévention de conflits  de l'Union africaine. Car, mieux vaut prévenir que guérir.

Tout acte de communication fait implicitement présomption de sa propre pertinence :

« Demandant l’attention d’autrui, tout communicateur donne à entendre que son message est pertinent. La tâche du destinataire est alors de construire une interprétation du message propre à confirmer cette présomption de pertinence. » (Sperber et Wilson. Relevance : Communication and Cognition 1986)

Chers amis internautes, à vos claviers donc ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Cet article est libre de droit. Mais je compte sur votre bienveillance pour citer mon blog (pointer vers moi) en cas de reprise totale ou partielle de son contenu. Merci beaucoup !

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

http://www.wikio.fr

Nombre total de Visiteurs uniques du site depuis Février 2008


Afrigator

 

18/11/2008

Le thème de l'enfant sur Google : Afrique, Asie, Europe

EnfantsMonde1.jpeg

De quoi parle-t-on quand on évoque, sur Internet, le thème de l'enfant "en Afrique", "en Asie", et "en Europe" ? Quelles images nous recevons de ces enfants-là à travers le web ? Je vous propose quelques pistes de réflexion sur la base de l'analyse sémantique de l'ensemble des résultats visibles de google francophone répondant aux requêtes respectives "intitle:enfant afrique", "intitle:enfant asie" et "intitle:enfant europe". Trois corpus donc parlant de ces "trois enfants" : pour simplifier,  les corpus  "Afrique", "Asie" et "Europe".

Les trois graphiques ci-après présentent la répartition des taux d'occurence des différents groupes sémantiques intéressants à analyser.  J'ai choisi de construire trois graphiques afin de faciliter un peu la lecture des résultats.

le_thème_de_l'enfant_sur_google_afrique,_asie_europe_graphique_1.png
le_thème_de_l'enfant_sur_google_afrique,_asie,_europe_graphique_2.png
le_thème_de_l'enfant_sur_google_afrique,_asie,_europe_graphique_3.png

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

D'abord observons que :

1. les corpus "Afrique" et "Asie" présentent en commun l'usage significatif des sept groupes de références sémantiques suivants : "les photos et les images" (comme pour signifier un besoin de faire voir, de montrer : exemple des images d'enfants affichés pour montrer la famine, la maltraitance, etc.") ; "les associations, ong et clubs" ; "les organisations internationales" ; "l'aide, l'assistance et la solidarité" (notons une insistance plus forte pour le corpus "Asie", sans doute en écho des catastrophes naturels et humanitaires qui ont frappé l'Asie ces dernières années) ; "aliments et alimentation" (notons une insistance plus forte pour le corpus "Afrique") ; "le travail des enfants, l'exploitation des enfants, l'esclavage dit moderne" (notons une insistance plus forte pour le corpus "Afrique"), et enfin, "la musique et les chants" (notons là encore une insistance plus forte pour le corpus "Afrique", sic !!!") ;

2. les corpus "Asie" et "Europe" partagent l'usage significatif des quatre groupes de références sémantiques suivants : "la famille" ; "les femmes" (on connaît l'importance de la famille et des femmes en particulier pour les enfants) et "les vêtements et chaussures". Notons toutefois que ces trois groupes sont un peu plus présents dans le corpus "Europe" que dans le corpus "Asie". Enfin, "religions" (avec une insistance plus forte pour le corpus "Asie") ;

3. les corpus "Afrique" et "Europe" ne partagent, de façon significative, qu'un seul groupe de référence sémantique : "santé/maladies" (avec toutefois une insistance plus forte pour le corpus "Afrique". D'ailleurs, d'une façon générale, c'est en Afrique que les questions de maladies, de santé infantile notamment et de soins sanitaires sont les plus criantes à cause de plusieurs manques : médicaments, infrastructures sanitaires, personnels de santé, etc).

Ensuite observons que :

1. à la différence des corpus "Asie" et "Europe", le corpus "Afrique" présente un usage singulièrement significatif des groupes de références sémantiques suivants : "crimes, délits et violences" (y compris, excision en particulier) ; "vie et mort" ; "enfants soldats" (enrôlés dans différentes guerres en Afrique, je cite : Burundi, Côte d'Ivoire, République Démocratique du Congo, Libéria, Somalie, Soudan, Ethiopie, Erythrée, Rwanda) ;

2. à la différence des corpus "Afrique" et "Europe", le corpus "Asie" présente un usage singulièrement significatif des groupes de références sémantiques suivants : "école, éducation et formation" ; "adoption" ; "victimes, catastrophes" (allusion notamment aux victimes des récentes catastrophes naturelles et humanitaires en Asie) ; "sexe et sexualité" (référence au tourisme sexuel, la prostitution) ;

3. enfin, à la différence des corpus "Afrique" et "Asie", le corpus "Europe" présente un usage singulièrement significatif des groupes sémantiques suivants : "Droits - Lois -Conventions" (comme pour souligner l'importance accordée aux droits des enfants) ; "les instances politiques" (implication des ministères, parlements nationaux et européen, etc.) et "jeux et loisirs" (y compris "cadeaux"). C'est l'occasion de souligner un paradoxe : comment concilier que l'enfant est un être de droit, grâce aux droits des enfants, et qu'il est dépendant de l'adulte ? Le débat "occidentalo-occidental" sur "l'enfant-roi", devenu "l'enfant-proie" (puisqu'il est devenu un consommateur privilégié), n'est-il pas un des aspects de ce paradoxe ? Vaste sujet de droit et des sciences de l'éducation...

L'analyse des trois corpus (sur "l'enfant en Afrique", "l'enfant en Asie" et "l'enfant en Europe") révèle, on le perçoit bien, des différences significatives de représentations que chacun pourra interpréter, commenter librement.

Pour ce qui est, en particulier, de la représentation que l'on se fait de "l'enfant en Afrique", c'est clairement l'image d'un enfant dont la vie ne doit pas être facile. Il est significativement montré, perçu et mis en scène dans les fragments de discours analysés comme un enfant exposé à des problèmes lourds et divers : problèmes de santé, problèmes de famine et de malnutrition, problèmes de violences et d'exploitations diverses, enfant des rues, enfant soldat, enfant livré à lui-même, enfant manipulé et exploité par les adultes... enfant dont le sort repose, ultime recours, sur l'aide, l'assistance et la solidarité citoyennes, nationales et internationales (d'où aussi l'insistance sur les associations, les ONG et les organisations internationales). Autant dire qu'on est bien loin, très loin de l'image de l'enfant KIRIKOU, ce dessin animé à grand succès en France et en Afrique.

Tout acte de communication fait implicitement présomption de sa propre pertinence :

« Demandant l’attention d’autrui, tout communicateur donne à entendre que son message est pertinent. La tâche du destinataire est alors de construire une interprétation du message propre à confirmer cette présomption de pertinence. » (Sperber et Wilson. Relevance : Communication and Cognition 1986)

Chers amis internautes, à vos claviers donc ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Cet article est libre de droit. Mais je compte sur votre bienveillance pour citer mon blog (pointer vers moi) en cas de reprise totale ou partielle de son contenu. Merci beaucoup !

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

http://www.wikio.fr

Nombre total de Visiteurs uniques du site depuis Février 2008


Afrigator

12/11/2008

Le thème de l'eau sur Google : Afrique, Asie, Europe

EauEpuration.jpeg"L'eau, source sine qua non de la vie, "or bleu", partie intégrante du quotidien, base de l'alimentation, du développement économique, mais aussi vecteur de pathologies, de décès prématurés, parfois source de conflits..." (Jean-Yves GILLET, Président d'EpE - Entreprises pour l'Environnement).

L'association des entreprises pour l'environnement (EpE) a publié un rapport sur l'état de la question de l'eau à l'horizon 2025. Ce rapport est riche en données, graphiques, cartes etc., tant pour l'état des ressources en eau que pour leurs utilisations ou leur répartition. C'est en lisant cet excellent rapport que l'idée m'est venue de faire une note sur le thème de l'eau dans les résultats visibles de Google francophone concernant l'Afrique, l'Asie et l'Europe. Requêtes utilisées pour la constitution de trois corpus de textes : "intitle:eau afrique", "intitle:eau asie" et "intitle:eau europe".

Le graphique ci-après présente la répartition des taux d'occurences de douze groupes sémantiques dans les trois corpus de résultats visibles de Google francophone.

le_thème_de_l'eau_sur_google_afrique,_asie,_europe.png

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

Quelques constats :

1. Le corpus relatif à l'Asie se singularise par une présence nettement prononcée de la référence "catastrophe". On a tous en mémoire (le Web aussi dont la mémoire est, comme vous le savez, éléphantesque) ce tremblement de terre, l'un des plus violents jamais enregistré dans le monde, qui a provoqué un raz-de-marée (ou tsunami), lequel a frappé les pays d'Asie du Sud (Indonésie, Malaisie, Thaïlande, Inde, Sri Lanka et l'île touristique du Phuket). Le bilan en pertes humaines fut catastrophique : officiellement entre 216 000 et 232 000 morts et disparus.

2. Le corpus relatif à l'Europe présente des accents singuliers sur les références "contrôle/protection/sécurité" et "pollution". Comme pour souligner ici l'exigence de qualité des eaux destinées notamment à la consommation humaine. En France par exemple, la qualité de l'eau est soumise à deux types de contrôle, que son distributeur soit public ou privé : un contrôle officiel, pontuel, qui relève de la compétence des pouvoirs publics ; une autosurveillance permanente par les exploitants de leurs services de distribution. En cas de pollution, quand l'eau ne respecte pas les exigences de qualité, le distributeur, public ou privé, a une obligation d'alerte immédiate. Ici le respect des exigences de qualité de l'eau et de sécurité des sites est pris très au sérieux.

3. Le corpus relatif à l'Afrique présente quant à lui des accents singuliers sur plusieurs références : "eau potable", "gestion", "assainissement", "accès", "baisse/pénurie", "changement climatique", "approvisionnement", "conservation" et "agriculture/élevage".

Il faut savoir que l'Afrique est le continent qui présente le plus faible taux de couverture en approvionnement d'eau de la planète. Avec 62% de taux de couverture en approvisionnement d'eau en 2000, l'Afrique - bonne derrière l'Asie (81% de taux de couverture) - était de loin le continent le plus mal loti. S'ajoutent à cela de gros problèmes d'assainissement (selon l'OMS, 80% des maladies dans le monde sont dues à une eau non potable ou à des mauvaises conditions sanitaires), de gestion et de conservation de l'eau. Cette situation expose les populations à ce qu'on pourrait appeler un "stress hydrique" permanent, d'autant plus que le secteur agricole sur lequel repose essentiellement l'économie africaine est aussi celui qui consomme le plus d'eau. Sans oublier la grande inconnue liée au changement climatique, qui pourrait affecter durement les ressources africaines, notamment dans les zones sahéliennes.

Une pensée toute particulière aux campagnes africaines, qui sont, probalement, celles qui tirent le taux de couverture en approvisionnement d'eau du continent africain vers le bas. Elles sont souvent dépourvues de bons puits/forages, de raccordements des habitations à un réseau, de sources, de citerne d'eau de pluie. Plus de la moitié des zones rurales (53%) est dépourvue de tout accès à l'eau (contre 15% en zone urbaine). 45% seulement de la population paysanne bénéficient de systèmes d'assainissement (contre 84% dans les villes), raccordement au tout-à-l'égout, à une fausse septique, à des latrines à chasse d'eau ou à fosse.

Ce sombre tableau appelle, vous en conviendrez avec moi, de réelles politiques nationales et régionales d'investissement dans les infrastructures hydriques d'approvionnement ET d'assainissement. Mais, l'assainissement risque, on le devine, de rester pendant longtemps le parent pauvre des politiques publiques. On a tendance à investir beaucoup plus pour l'approvisionnement, les Etats parant au plus pressé. Mais ce faisant, les problèmes demeurent. D'autant que seule une petite partie des eaux impropres est effectivement traitée. Le reste est toujours rejeté tel quel dans la mer ou les rivières, engendrant une autre pollution qui ne fait que déplacer les probèmes.

Tout acte de communication fait implicitement présomption de sa propre pertinence :

« Demandant l’attention d’autrui, tout communicateur donne à entendre que son message est pertinent. La tâche du destinataire est alors de construire une interprétation du message propre à confirmer cette présomption de pertinence. » (Sperber et Wilson. Relevance : Communication and Cognition 1986)

Chers amis internautes, à vos claviers donc ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Cet article est libre de droit. Mais je compte sur votre bienveillance pour citer mon blog (pointer vers moi) en cas de reprise totale ou partielle de son contenu. Merci beaucoup !

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

http://www.wikio.fr

Nombre total de Visiteurs uniques du site depuis Février 2008


Afrigator

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu