Avertir le modérateur

05/01/2009

Développement durable en Afrique : pays sahéliens versus pays côtiers

Cher(e)s ami(e)s internautes, j'espère que vous avez passé d'excellentes fêtes de fin d'année. Encore une fois, tous mes voeux les meilleurs à tous et à toutes !

Schéma_du_développement_durable.svg.pngPour la "rentrée" du blog Webthemic, je vous propose une note sur le développement durable en Afrique. De quoi parle-t-on quand on évoque le concept de développement durable dans les résultats visibles de Google francophone associés à six pays africains que sont : le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Gabon, le Cameroun et la République du Congo (Congo Brazzaville) ? Vous l'aurez remarqué, les trois premiers pays cités sont des pays enclavés d'Afrique de l'Ouest, alors que les trois derniers sont des pays côtiers d'Afrique Centrale. Ce qui m'a conduit à contituer deux corpus de résultats - Google pertinents relatifs à la thématique du développement durable : le corpus "Afrique de l'Ouest" regroupe les résultats associés au Burkina Faso, au Mali et au Niger ; le corpus "Afrique Centrale" regroupe, quant à lui , les résultats associés au Gabon, au Cameroun et à la République du Congo (Congo Brazzaville).

Mais d'abord, c'est quoi le développement durable ou "développement soutenable" (Sustainable development, en anglais) ? La définition qui est généralement donnée est celle proposée en 1987 par la Commission mondiale sur l'environnement et le développement dans le Rapport Brundtland (du nom du premier ministre norvégien, Mme Gro Harlem Brundtland) : c'est un "développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs". Sur le plan théorique, l'objectif du développement durable est de définir des schémas de développement viables qui concilient les trois aspects économique, social et environnemental des activités humaines ; "trois piliers" dont doivent tenir compte aussi bien les collectivités que les entreprises et les individus. A ces trois piliers on ajoute généralement la notion de "gouvernance", enjeu transversal, indispensable à la définition et à la mise en oeuvre de politiques et d'actions relatives au développement durable. Cette notion de gouvernance consiste en la participation de tous les acteurs (citoyens, entreprises, associations, ONG, élus ...) au processus de décision.

Ceci étant dit, voyons quelle est la configuration des univers sémantiques attachés à la thématique du développement durables dans les résultats visibles de Google francophones relatifs aux deux corpus ici constitués : corpus "Afrique de l'Ouest" versus corpus "Afrique Centrale".

développement_durable_3_pays_sahéliens_versus_3_pays_côtiers(3).png

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

Quelques observations :

1. Le corpus "Afrique Centrale" est marqué par la saillance de deux références sémantiques : "environnement et écologie" et "forum et conférences". Ce corpus est clairement marqué par un "buzz médiatique" créé autour du premier Forum sur le développement durable en Afrique. En effet, Brazzaville (Congo) a accueilli, du 27 au 30 octobre 2008, le 6ème Forum sur le développement durable. Ce Forum, le premier du genre donc en Afrique, s'inscrivait dans le cadre de discussions autour de la formation d'un accord mondial sur la politique de l'environnement pour remplacer le Protocole de Kyoto.

2. Quant au corpus "Afrique de l'Ouest", il présente les saillances référentielles suivantes : des acteurs tels : "les associations, les ONG, les réseaux" (Burkina Faso en particulier), "les organisations internationales et les instances politiques" (Mali en particulier), "les experts et la recherche" (le Burkina Faso et le Niger en particulier) ; "les projets et programmes" d'action (mali et Niger en particulier) ; des référents sociaux tels : "l'éducation et la formation" (Burkina Faso en particulier), "la solidarité, l'aide et l'assistance" (Burkina Faso en particulier) ; des références aux secteurs économiques tels : "l'énergie, la bio-énergie et l'électricité" (référence structurante à la thématique du pétrole et de la bio-énergie au Mali, et à la thématique de l'énergie nucléaire (uranium) au Niger), "l'eau" (Niger en particulier), "l'agriculture et l'élevage" (Mali en particulier) et "les voyages touristiques" (Mali en particulier).

Tout acte de communication fait implicitement présomption de sa propre pertinence :

« Demandant l’attention d’autrui, tout communicateur donne à entendre que son message est pertinent. La tâche du destinataire est alors de construire une interprétation du message propre à confirmer cette présomption de pertinence. » (Sperber et Wilson. Relevance : Communication and Cognition 1986)

Chers amis internautes, à vos claviers donc ! Vos commentaires sont les bienvenus sur la thématique de la présence africaine sur Internet!

Cet article est libre de droit. Mais je compte sur votre bienveillance pour citer mon blog (pointer vers moi) en cas de reprise totale ou partielle de son contenu. Merci beaucoup !

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

http://www.wikio.fr

Nombre total de Visiteurs uniques du site depuis Février 2008


Afrigator

 

24/10/2008

OGM : Burkina Faso versus Mali sur Google.fr

Coton2.jpgJe voudrais revenir sur un point qui m'avait interpellé quand j'avais fait ma note intitulée "Paysans et pays sur Google.fr ..." (voir la note ici) : la question des OGM (organismes génétiquement modifiés). Le Burkina Faso et le Mali étant deux pays voisins assez comparables sur le plan des enjeux agricoles auxquels ils font face, j'ai soumis les résultats visibles de Google.fr relatifs aux requêtes "ogm+burkina" et "ogm+mali" à l'épreuve de l'analyse sémantique. Quels univers de référence structurent ces corpus de résultats ? Autrement dit, de quoi est-il question quand on évoque, sur le Web, la problématique des OGM dans chacun des deux pays ici concernés.

Pour la Fondation WWF, première organisation de protection de la nature dont les compétences dans le domaine scientifique sont mondialement reconnues, "le recours à des cultures génétiquement modifiées résistantes aux ravageurs ou à la sécheresse peut être bénéfique à court terme dans certaines régions, mais aussi se révéler néfaste tant pour les processus écologiques et la durabilité du secteur agricole que sur le double plan social et économique". Jugeant ce domaine de la science encore nouveau et les connaissances scientifiques non encore suffisamment étendues, la Fondation WWF demande que le principe de précaution soit strictement appliqué pour les OGM et leur dissémination, même accidentelle, dans la nature. Ce qui exige que des recherches écologiques approfondies soient menées avant de passer des expériences de laboratoire à la pratique généralisée.

Mais, face aux risques potentiels principalement sanitaires ou environnementaux (dissémination non désirée de gènes) que peuvent présenter certains OGM, deux positions radicales s'affrontent. En effet, certaines organisations scientifiques internationales, comme notamment le Conseil international pour la science, s'accordent sur le fait que les OGM commercialisés ne sont pas dangereux pour la santé humaine, et que les risques de dissémination sont correctement contrôlés. Tandis que les partisans du mouvement anti-OGM estiment que les précautions prises ne sont pas suffisantes.

Qu'est-ce que les résultats visibles de Google.fr nous apprend de ce débat en ce qui concerne le Burkina Faso et le Mali ? Le graphique ci-après présente six (6) principaux univers de référence structurant la trame discursive des deux corpus de résultats-Google.

ogm_burkina_faso_versus_mali_sur_google_fr.png

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

Afrigator
Qu'observe-t-on ?

1. D'une façon générale, on observe que l'évocation de la thématique des OGM (organismes génétiquement modifiés) est associée à la mise en scène d'un discours fortement anti-orienté, un discours CONTRE, un discours de REJET, qui implique centralement la société civile (associations, ONG, organisation paysannes, syndicat) et les paysans/producteurs en particulier : anti-ogm, lutte contre les ogm, agriculture sans ogm, sentiments négatifs, désaccord etc., ce sont là quelques références utilisées réflétant une tension négative associée à l'évocation de la thématique des OGM. Cela dit, dans le détail, on peut faire les remarques suivantes :

2. Les références sémantiques "anti-ogm", "société civile et paysans", "politique et juridique" et "sécurité/riques" sont nettement plus accentuées dans le corpus "ogm Mali" que dans le corpus "ogm Burkina". En revanche, les références sémantiques "coton" et "essais/expérimenations" sont clairement plus convoquées dans le corpus "ogm Burkina" que dans le corpus "ogm Mali".

Autrement dit, ce qui, au sujet des OGM, singularise le corpus associé au Mali par rapport à celui associé au Burkina Faso c'est la saillance, sur Internet en tout cas, des discours anti-orientés, confrontant la société civile et les paysans/producteurs en particulier avec le monde politico-juridique, et pointant des enjeux sécuritaires et des risques sanitaires et environnementaux notamment.

Quant au corpus associé au Burkina Faso, ce qui le singularise par rapport à celui associé au Mali, c'est la focalisation de l'attention sur les essais et les expérimentations en cours dans le pays concernant le coton transgénique (coton Bt en l'occurrence). Les membres de la COPAGEN/Burkina déclaraient en 2006, je cite, être "particulièrement préoccupés au sujet de la situation qui prévaut au Burkina Faso en ce concerne l'introduction et les expérimentations en champ du coton Bt et maintenant l'engagement pour une production au plan national..." et qualifiaient l'introduction du coton transgénique "précipitée, simpliste et dénuée de tout réalisme" (Déclaration de la Coalition des organisations de la société civile pour la protection du patrimoine génétique africain du Burkina Faso - COPAGEN/Burkina, 03 novembre 2006).

Et vous, que pensez-vous de cette délicate et polémique question de l'introduction des OGM en Afrique ?

Tout acte de communication fait implicitement présomption de sa propre pertinence :

« Demandant l’attention d’autrui, tout communicateur donne à entendre que son message est pertinent. La tâche du destinataire est alors de construire une interprétation du message propre à confirmer cette présomption de pertinence. » (Sperber et Wilson. Relevance : Communication and Cognition 1986)

Chers amis internautes, à vos claviers donc ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Cet article est libre de droit. Mais je compte sur votre bienveillance pour citer mon blog (pointer vers moi) en cas de reprise totale ou partielle de son contenu. Merci beaucoup !

 

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

http://www.wikio.fr

Nombre total de Visiteurs uniques du site depuis Février 2008


Afrigator

07/08/2008

L'Afrique et l'Europe sur Google

Objet de la note : tenter d'évaluer le contenu de la présence africaine versus présence européenne sur le célèbre moteur de recherche : google. Requêtes utilisées : "intitle:afrique" et "intitle:europe". Les termes "afrique" et "europe" n'épuisent pas toute l'étendue de leur contenu sémantique respectif, il n'empêche que ce sont des "noyaux de sens".

Deux corpus de textes ont donc été constitués aujourd'hui 07/08/2008 pour l'analyse. J'ai limité le "corpus afrique" aux 566 résultats jugés pertinents par google (en français), et le "corpus europe" aux 667 résultats jugés pertinents par google. Je précise que les corpus textuels sur lesquels j'ai effectué mes analyses sémantiques comprennent les titres des résultats fournis par google (en français) et leurs résumés.

Le graphique ci-après présente les poids relatifs de quinze références structurantes utilisées dans les deux corpus.

 

Bloggeurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

Observations :

1. Six références thématiques sont particulièrement structurantes pour les deux corpus de textes : "économie et commerce"; "art et culture"; "tourisme et voyage"; "politique et syndicalisme"; "éducation et enseignement" et enfin "média-presse".

2. Parmi ces six références structurantes, trois sont beaucoup plus présentes dans le "corpus europe" : "économie et commerce"; "politique et syndicalisme"; "éducation et enseignement". Les trois autres, quant à elles, sont beaucoup plus utilisées dans le "corpus afrique". Ce sont : "art et culture"; "tourisme et voyage"; "média-presse".

3. Notons que le "corpus afrique" présente en outre une insistance singularisante sur d'autres thématiques telles celles relatives à la question du "travail et de l'emploi", à la problématique de la "santé", à la question des "crises conflits et sécurité", au problème du "développement", à la question "environnementale".

4. On sera enfin attentif au fait que c'est dans le "corpus afrique" que  l'on fait le plus mention des "organisations internationales" (ONU, OMS, UNESCO, FAO, UNICEF, etc.)

Tout acte de communication fait implicitement présomption de sa propre pertinence :

« Demandant l’attention d’autrui, tout communicateur donne à entendre que son message est pertinent. La tâche du destinataire est alors de construire une interprétation du message propre à confirmer cette présomption de pertinence. » (Sperber et Wilson. Relevance : Communication and Cognition 1986)

Chers amis internautes, à vos claviers donc ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Cet article est libre de droit. Mais je compte sur votre bienveillance pour citer mon blog (pointer vers moi) en cas de reprise totale ou partielle de son contenu. Merci beaucoup !

Bloggeurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

Nombre total de Visiteurs uniques du site depuis Février 2008

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu