Avertir le modérateur

09/02/2009

Immigration en France (1999 - 2008) : évolution de la visibilité africaine

ImmigrationIllustration.jpg

Cher(e)s ami(e)s, je vous invite à évaluer le blog WEBTHEMIC en CLIQUANT ICI

Comment a  évolué l'évocation de l'afrique dans les actualités francophnes en ligne traitant de la question de l'immigration en France ? Pour tenter d'y répondre, j'ai interrogé Google News Archive Search. Requête utilisée : immigration france. Dix sous-corpus constitués couvrant la décennie 1999 à 2008 : sous-corpus 1999, sous-corpus 2000, sous-corpus 2001, ... sous-corpus 2008.

Le graphique ci-après présente l'évolution des taux d'occurence de quelques références associées à la thématique de l'immigration en France mise en scène dans les dix soux-corpus de résultats - Google News Archive Search.

evolution_de_la_visibilité_africaine_immigration_en_france.png
Cher(e)s ami(e)s, je vous invite à évaluer le blog WEBTHEMIC en CLIQUANT ICI

N.B. : La référence sémantique "Afrique Noire" regroupe les pays d'Afrique australe, d'Afrique centrale, d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique de l'Est. Quant à la référence sémantique "Afrique du Nord" elle regroupe principalement trois pays : l'Algérie, le Maroc et la Tunisie.

Observons attentivement ces courbes :

1. Sur la période 1999-2002, l'année 2002 marque la fin du "cycle bas" de la référence à l'Afrique de façon générale (courbe jaune : Afrique Noire+Afrique du Nord) dans les actualités francophones en ligne relatives à la question de l'immigration en France. En revanche, l'année 2003 marque très nettement le début du "cycle haut" de la référence à l'Afrique. Donc, pour résumer, [1999, 2002] = "cycle bas" de la référence à l'Afrique ; [2003, 2008] = "cycle haut" de la réference à l'Afrique.

2. Sur la période [1999, 2007], la référence à l' "Afrique du Nord" (Algérie, Maroc, Tunisie : courbe rouge) a été nettement plus prégnante (en terme de taux d'occurence) que la référence à l' "Afrique Noire" (courbe bleue claire). Mais en 2008, pour la première fois sur une décennie, les courbes s'inversent : la référence à l' "Afrique Noire" devient plus importante que la référence à l' "Afrique du Nord".

3. Notons qu'il y a comme une corrélation positive entre la référence à l' "Afrique Noire" (courbe bleue claire) et la référence sémantique "expulsion/charter" (courbe bleue foncée). Soulignons en particulier les pics de 2003 et de 2008.

4. Pour terminer, retenons qu'en 2005 (année marquée par d'importantes émeutes dans les banlieues françaises) s'affirme très clairement un nouveau discours sur l'immigration en France, un nouveau discours articulé autour des concepts d'immigration choisie versus subie et de quotas (courbe verte). A partir de 2006, pour la première fois sur une décennie, la référence à ces thématiques nouvelles (immigration choisie/subie, quotas) prend le pas sur la mise en scène des questions de "sécurité/insécurité" qui étaient dominantes jusque-là (courbe noire).

Ce sont là quelques indications qui méritent d'être regardées de près ...

Cher(e)s ami(e)s, je vous invite à évaluer le blog WEBTHEMIC en CLIQUANT ICI

Tout acte de communication fait implicitement présomption de sa propre pertinence :

« Demandant l’attention d’autrui, tout communicateur donne à entendre que son message est pertinent. La tâche du destinataire est alors de construire une interprétation du message propre à confirmer cette présomption de pertinence. » (Sperber et Wilson. Relevance : Communication and Cognition 1986)

Chers amis internautes, à vos claviers donc ! Vos commentaires sont les bienvenus sur la thématique de la présence africaine sur Internet!

Cet article est libre de droit. Mais je compte sur votre bienveillance pour citer mon blog (pointer vers moi) en cas de reprise totale ou partielle de son contenu. Merci beaucoup !

 

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

http://www.wikio.fr

Nombre total de Visiteurs uniques du site depuis Février 2008


Afrigator

Paperblog

 

11/09/2008

AREVA versus TOTAL sur Google BlogSearch

Logo_areva.pnglogo_total_2003_c.gif

Objet de la note : tenter d'évaluer le contenu sémantique de la présence sur Google BlogSearch (version française) de deux grands groupes industriels français - bien implantés en Afrique - : le groupe « AREVA » versus le groupe « TOTAL ». Requêtes utilisées : "intitle:areva" et "intitle:total pétrole".

Deux corpus de textes ont donc été constitués le 10/09/2008 pour l'analyse. J'ai limité les corpus "AREVA" et "TOTAL" aux 100 premiers résultats classés par ordre chronologique (du plus récent au plus ancien). Je précise que les corpus textuels sur lesquels j'ai effectué mes analyses sémantiques comprennent cette fois-ci l’intégralité des textes d’articles associés aux résultats proposés par le moteur de recherche. Ce qui donne au final : corpus « AREVA » = 31720 mots ; corpus « TOTAL » = 33575 mots.

Ci-après trois graphiques explicitant la configuration de 3 grandes catégories sémantiques structurant le discours des bloggeurs sur les deux groupes industriels ciblés : « AREVA » et « TOTAL ». Ces trois catégories sémantiques sont : « droit et justice », « sécurité et écologie» et « économie ».

 

(Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!)

300 Visiteurs Gratuits par heure !

Pour dire les choses rapidement et vous laisser le soin d’interpréter et de commenter ces graphiques :

1. Ce qui singularise le corpus « AREVA » dans cette analyse comparative c’est, me semble-t-il, le fait que les blogueurs y mettent significativement en scène un groupe industriel qui fait l’objet d’enquêtes internes ou de l’inspection générale et qui est confronté à des questions sur la sécurité /insécurité de ces sites (y compris la surveillance et la protection des sites) et sur les risques de pollution de l’environnement. (On aura remarqué le pic de la référence « pollution » dans le corpus « TOTAL », même si cela reste moins prégnant que dans le corpus « AREVA »).

2. Quant au corpus « TOTAL », ce qui le singularise dans cette analyse comparative, c’est, selon moi, le fait que les blogueurs y mettent en scène de façon insistante la dimension économique ou plus précisément socio-économique : notamment la question des « bénéfices/profits » importants ou supposés tels du groupe TOTAL, tout en invoquant dans le même temps la question des prix (prix du carburant, prix du brut, prix du baril, hausse des prix, flambée des prix etc.) et celle du consommateur. Par ailleurs, on notera que l’évocation discursive du groupe TOTAL est aussi associée, de façon moins appuyée certes, à des questions relatives au droit (droit national, droit international, droit communautaire, droit de l’homme, cadre juridique, loi) et à la justice (plaintes, procès, information judiciaire, jugement, etc).

En conclusion, je dirais que ces analyses mettent en évidence deux logiques discursives :

- une logique discursive centrée sur les enjeux sécuritaires et écologiques auxquels doit faire face le groupe AREVA. On sait que le 23 janvier 2008, en marge du forum économique mondial, des ONG du monde entier ont attribué à AREVA, parmi 40 sociétés en lice, le Public eye award et le prix du public pour avoir « extrait de l’uranium dans des conditions totalement scandaleuses » au Niger (Voir sur le site du Public eye award). AREVA réfute totalement les arguments avancés par les organisateurs du Public eye award sur le site niger.areva.com . On connaît aussi l’affaire récente des fuites d’uranium du site nucléaire du Triscatin et ses conséquences sur l’image du groupe AREVA.

- une logique discursive centrée sur des enjeux socio-économiques liés aux bénéfices supposés colossaux de TOTAL. Dans le contexte malheureusement actuel de la flambée des prix en général, et du prix du pétrole en particulier, cela a conduit beaucoup de personnalités de la Gauche française, à poser la question d’une taxation spéciale. On connaît les prises de position de Ségolène Royal, Bertrand Delanoë, Jean-Luc Mélenchon, Olivier Besancenot et bien d’autres sur ce sujet. Une formule résume bien ce sentiment, le titre d’un billet d’un journaliste indépendant, Olivier Bonnet : « 7 milliards de bénéfices en 6 mois : or noir pour Total, pain noir pour le consommateur ».

Tout acte de communication fait implicitement présomption de sa propre pertinence :

« Demandant l’attention d’autrui, tout communicateur donne à entendre que son message est pertinent. La tâche du destinataire est alors de construire une interprétation du message propre à confirmer cette présomption de pertinence. » (Sperber et Wilson. Relevance : Communication and Cognition 1986)

Chers amis internautes, à vos claviers donc ! Vos commentaires sont les bienvenus !

Cet article est libre de droit. Mais je compte sur votre bienveillance pour citer mon blog (pointer vers moi) en cas de reprise totale ou partielle de son contenu. Merci beaucoup !

 

Blogueurs, visitez un super site qui en vaut le coup, parole d'O.S., animateur de Webthemic, cliquez vite ICI !!!

300 Visiteurs Gratuits par heure !

Nombre total de Visiteurs uniques du site depuis Février 2008

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu